Originaires du bassin méditerranéen, les lauriers roses sont des plantes très appréciées pour la beauté de leur feuillage. Facile à cultiver et à entretenir, cet arbuste atteint rarement deux mètres lorsqu’il est hors de son environnement naturel. Il trouve parfaitement sa place aussi bien dans le jardin que sur la terrasse. Le laurier rose redoute cependant le froid et l’excès d’eau. Il existe heureusement des moyens efficaces pour le traiter en cas de maladie. Découvrez comment traiter le laurier rose avec de la bouillie bordelaise.

Qu’est-ce que le laurier rose ?

De la famille des apocynacées, le laurier rose a pour nom scientifique Nerium oleander. C’est une plante d’ornement largement répandue dans les pays du pourtour du bassin méditerranéen. Encore appelée rosage ou oléandre, cette espèce est plus éparse sur la rive septentrionale. Les lauriers roses forment généralement des haies dans les parcs et les jardins, donnant ainsi l’illusion d’une belle clôture végétale.

Au sud de l’Europe, le laurier rose est très prisé pour l’ornementation des jardins et des terrasses. Il est aussi disposé en intérieur, dans les vérandas. Disposée dans un pot, cette plante est installée dans les maisons pour apporter un peu de verdure dans les intérieurs. Les lauriers roses aiment être abrités du vent et avoir un arrosage adéquat. C’est une plante qui aime également le plein soleil.

Lire aussi :  Que choisir entre un jacuzzi gonflable et un rigide ?

Lorsqu’ils deviennent des arbres, les lauriers roses peuvent atteindre en moyenne 2 mètres de haut. Très résistants à la sécheresse, ces arbres possèdent des feuilles allongées et fusiformes d’une longueur comprise entre 5 et 20 cm.

Quelles sont les maladies du laurier rose ?

De nombreuses affections peuvent empêcher la croissance normale des lauriers roses. Les maladies du laurier rose sont généralement causées par des facteurs comme l’excès d’eau, le froid et les invasions d’insectes (pucerons et autres parasites).

La bactériose

Encore appelée pseudomonas, la bactériose se manifeste par le développement de chancres noirâtres qui déforment particulièrement les jeunes pousses, les branches et les inflorescences.

La bacteriose est causée par une bactérie récurrente transmise par les insectes piqueurs (cochenilles et pucerons). Elle est pareillement causée par certaines opérations culturales. Une fois que les chancres sont installés sur votre laurier rose, il est impossible de les éradiquer totalement. Vous pourrez toutefois atténuer les symptômes en enlevant les parties infectées et en appliquant un traitement de bouillie bordelaise.

La fumagine

La fumagine est un champignon qui se développe à partir des excréments de certains insectes comme les pucerons et les cochenilles. Facile à reconnaître, cette maladie recouvre d’une pellicule noire et collante les feuilles du laurier rose.

Cette maladie cryptogamique attaque souvent les lauriers roses installés dans les jardins ou en pot sur les terrasses et vérandas. Pour débarrasser la plante de cette affection, il est important d’éliminer les parasites responsables, notamment les pucerons et les cochenilles. Vous pourrez ensuite nettoyer les feuilles noires avec une solution à base de savon noir.

Lire aussi :  Diminuer les bruits de la route dans un jardin : nos astuces

laurier rose traitement bouillie bordelaise

Bouillie bordelaise : quelle utilité pour le laurier rose ?

La bouillie bordelaise est une préparation à base de chaux et de sulfate de cuivre, idéale pour le traitement fongicide des plantes comme le laurier rose. Elle est en effet très efficace contre les attaques des parasites, des pucerons et autres insectes. Autorisé en agriculture biologique, ce produit est généralement utilisé pour :

  • tenir les parasites (pucerons et cochenilles) éloignés des lauriers roses,
  • lutter contre les maladies cryptogamiques (la fumagine et les chancres),
  • maintenir les feuilles des lauriers roses sains.

La bouillie bordelaise doit impérativement être dosée entre 10 et 20 g par litre d’eau, si vous souhaitez l’utiliser dans un traitement sur les lauriers roses.

Comment traiter le laurier rose avec la bouillie bordelaise ?

Le traitement contre les maladies du laurier rose avec de la bouillie bordelaise se fait généralement vers la fin de l’automne et le début de l’hiver. Il s’agit de la période propice pour éliminer les champignons dans la plantation.

Ce traitement par pulvérisation se fait de manière préventive pour lutter contre les maladies cryptogamiques. Idéalement, vous devez le renouveler à la fin de l’hiver, après la taille de la plante. Quelle que soit la période, la pulvérisation de bouillie bordelaise doit intervenir 2 à 3 fois par semaine. Il est recommandé d’espacer les pulvérisations de 15 jours en moyenne. Cela permet de protéger votre arbuste de certains champignons comme l’ascochita heteromorpha.

Pulvériser de la bouillie bordelaise sur votre plante permet également de protéger le laurier rose des parasites comme les pseudomonas et les cochenilles. Avant de procéder à ce traitement, il convient d’abord de ramasser et de brûler les feuilles mortes au pied des plantes.

Lire aussi :  Combien coûte le gravier stabilisé et comment l'utiliser ?

Comments are closed.