Pour la plupart des gens, un jardin est un lieu reposant et très probablement l’endroit préféré du propriétaire pour passer de longues périodes de temps à se détendre et à se relaxer, surtout pendant les saisons chaudes.

Pourquoi protéger son jardin des bruits de la circulation ?

Qu’il s’agisse d’une petite cour ou d’une parcelle de verdure plus étendue avec des arbustes, des plantes et une flore matures, c’est un endroit où nous voulons passer le plus de temps possible lorsque le temps est au beau fixe.

Pour certains propriétaires, cependant, ce n’est pas toujours le cas. De nombreuses maisons sont malheureusement construites à proximité de routes et d’autoroutes très fréquentées qui émettent le bourdonnement constant de la circulation.

Dans la plupart des cas, le bruit créé peut être entendu depuis les jardins voisins, ce qui gâche l’ambiance et la possibilité de profiter de l’espace.

Si vous faites partie des nombreuses personnes qui souffrent du bruit de la circulation ou de nuisances sonores générales dans votre jardin, lisez ce qui suit pour découvrir un certain nombre de méthodes permettant d’insonoriser votre jardin et de réduire considérablement la pollution sonore indésirable.

Hauteur et longueur des murs antibruit

En termes simples, plus le mur est haut, plus il sera efficace pour bloquer ou dévier le bruit. Fermer la ligne de vue est un bon point de départ, mais plus la barrière proposée est haute, mieux c’est.

Lire aussi :  Eliminer les parasites sur un citronnier : comment procéder ?

C’est ce que l’on appelle “l’angle d’incidence”, une hauteur ou une longueur plus importante offrant un angle plus grand entre le point d’origine du bruit et le sommet de la barrière pour forcer le changement d’effet des ondes acoustiques.

Par exemple, une clôture d’au moins deux mètres de haut a beaucoup moins de chances de laisser passer le son qu’une barrière d’un mètre de haut ou moins.

insonorisation jardin bruit circulation

Comment insonoriser efficacement son jardin face aux bruits de la route ?

Mur de briques

Les murs en briques sont robustes et durables et offrent des niveaux accrus de densité et de masse, ce qui, nous le savons tous, est un principe de base pour atténuer le bruit.

S’ils sont installés à une bonne hauteur, ils sont efficaces pour bloquer les bruits indésirables, surtout s’ils sont construits avec une épaisseur raisonnable.

Ce n’est cependant pas l’option préférée de nombreuses personnes car elle est invariablement très coûteuse si l’on tient compte du coût des matériaux, des fondations structurelles et de la main-d’œuvre qualifiée nécessaire à l’installation.

Clôtures en bois

Les clôtures en bois sont l’un des choix les plus courants des propriétaires lorsqu’ils installent une barrière acoustique autour de leur jardin.

En plus d’être assez faciles à installer, elles sont également assez rentables. Cependant, les clôtures en bois standard présentent un certain nombre d’écueils courants.

Globalement, le bois n’est pas considéré comme un matériau d’insonorisation particulièrement efficace. Ainsi, si le bruit de la route à proximité est particulièrement important, une clôture isolée peut ne pas suffire à résoudre le problème.

Lire aussi :  Carré potager : comment bien associer ses légumes ?

Arbustes et haies

Les arbustes et les haies sont souvent préférés car ils complètent agréablement le jardin, offrent une ligne de site esthétique et réduisent également la pollution de l’air.

Cependant, tout type de plantation doit être plutôt épais, dense et très mature pour avoir un réel effet, car les fréquences problématiques traversent le feuillage comme s’il n’était pas là. Ils nécessitent également un entretien et une taille régulière.

Clôtures acoustiques

Les clôtures acoustiques sont de plus en plus populaires car elles sont très efficaces pour bloquer les bruits indésirables.

Elles sont invariablement construites avec des bois beaucoup plus épais et plus denses, emboîtés par languette et rainure, afin d’augmenter les valeurs acoustiques.

Une approche raisonnable consiste à partir de zéro et à ériger une nouvelle structure.

Comments are closed.