Aménager un garage en une pièce habitable est un bon moyen de gagner de l’espace supplémentaire à moindre coût. Cela ajoute de la valeur à votre habitation qui pourra éventuellement être estimée à un meilleur prix. Toutefois, cette transformation est soumise à une autorisation d’urbanisme. En effet, certaines règles doivent être suivies selon les dimensions du garage. On vous dit tout.

Transformation d’un garage en espace habitable : un projet avantageux

Convertir un garage en pièce à vivre est un projet qui peut apporter une plus-value à votre maison. C’est aussi une solution économique pour gagner quelques m2 habitables sans réaliser d’énormes travaux. En effet, les travaux de maçonnerie sont généralement inutiles, car vous aménagez un volume existant.

Par ailleurs, le garage est dans la plupart des cas une pièce qui est raccordée à l’eau et à l’électricité. Votre budget servira donc principalement à l’isolation thermique et à la décoration du nouvel espace. Différentes pièces de vie peuvent y être installées comme un bureau, un logement indépendant ou encore une salle de sport.

Avez-vous le droit d’aménager votre garage en pièce habitable ?

Avant d’entamer les travaux de transformation d’un garage en espace habitable, vous devez vous assurer que le plan local d’urbanisme (PLU) de votre commune vous en donne l’autorisation. Ce document peut en effet établir les règles spécifiques pour un tel aménagement et même l’interdire. Pourquoi ?

Parce que ce type d’aménagement implique l’élimination d’une place de stationnement au sein de la commune. Or, certaines municipalités sont particulièrement réticentes à ce changement. De plus, il est possible qu’un PLU impose aux propriétaires l’aménagement d’un nombre égal d’emplacements ouverts sur leur terrain pour couvrir le garage supprimé.

autorisations travaux d'aménagement d'un garage ?

Quelle autorisation pour transformer votre garage en espace habitable ?

Convertir un garage en espace habitable équivaut à la création d’une surface de plancher supplémentaire à l’habitation. Le type d’autorisation d’urbanisme nécessaire pour la réalisation de votre projet sera fonction de la surface de plancher :

  • Pour un garage d’une superficie inférieure à 10 m2, aucune autorisation particulière n’est nécessaire, sauf si des murs porteurs doivent être abattus lors des travaux ;
  • L’aménagement d’un garage de 10 à 20 m2 requiert une déclaration préalable de travaux (DP) ;
  • Pour une surface de plancher de plus de 20 m2, vous devez impérativement obtenir un permis de construire ;
  • Le permis de construire est exigé si la nouvelle surface habitable excède 170 m2. Il faudra par ailleurs s’assurer de ne pas dépasser le coefficient d’occupation des sols.
Lire aussi :  Installation d'une trappe de visite dans un comble

Il est possible que l’aménagement de garage en pièce de vie entraîne une modification de l’aspect extérieur du logement. Si tel est le cas, vous devez obtenir une autorisation de modification de façade auprès de la mairie. Pensez à vous renseigner auprès du service urbanisme pour prendre connaissance des autorisations exigées pour entreprendre votre projet.

Quels documents pour obtenir les autorisations ?

Pour obtenir les autorisations requises pour entreprendre vos travaux, certains documents doivent être fournis aux autorités compétentes. Pour une déclaration préalable de travaux, vous devez remplir le formulaire Cerfa n°13703*03.

Il peut être nécessaire d’y joindre d’autres documents comme le plan de situation de terrain et le plan de la façade et de la toiture. La municipalité aura dès lors un délai d’un mois pour interdire le projet. L’absence de retour au terme de ce délai est considérée comme une acception.

Dans le cas d’un permis de construire, les documents à transmettre sont nombreux. Parmi les essentiels, on retrouve notamment :

  • Le formulaire Cerfa n°13406*03;
  • Une notice qui décrit le terrain et le projet à réaliser ;
  • Le plan de situation du terrain ;
  • Le plan de masse de la modification à réaliser en 3 dimensions ;
  • Les plans des façades et des toitures avant et après les transformations ;
  • Une photographie du terrain dans son environnement proche et lointain ;
  • Un document graphique qui permet de voir le nouvel espace à vivre dans son environnement.

Après avoir transmis l’ensemble des documents, la mairie dispose d’un délai de 2 mois pour s’opposer aux travaux. Elle peut aussi exiger des modifications ou quelques informations complémentaires. L’absence de réponse au bout de 2 mois vaut acception.

Attention, le récépissé de dépôt de dossier est nécessaire dans les deux cas pour solliciter les services d’un professionnel. Avant de commencer les travaux, vous devrez également installer un panneau visible depuis la voie publique qui décrit la nature du projet en cours.

Aménagement d'un garage : que dit la loi ?

Quel type de pièce aménager dans votre garage ?

Selon sa surface, un garage peut être transformé en différents types de pièces habitables. Chambre à coucher, buanderie, atelier… les options sont nombreuses. Il existe d’ailleurs des entreprises spécialisées qui sont aptes à transformer votre garage en une pièce unique et fabuleuse. Des espaces à votre image où vous pourrez flâner, recevoir ou travailler.

Transformation d’un garage en chambre à coucher

L’aménagement de votre garage peut être l’occasion idéale pour réaliser l’un de vos rêves : avoir une suite parentale. Et pour instaurer dans cet espace une ambiance des plus agréables, pensez à remplacer votre porte de garage par une magnifique baie vitrée. Se réveiller chaque matin avec une belle vue sur le jardin, c’est plutôt tentant.

Votre garage peut aussi devenir en une chambre d’ami ou une chambre d’adolescent. Pour cela, vous devez d’abord choisir l’ambiance que vous souhaitez créer. Cela vous permettra de faire des choix adaptés, que ce soit en ce qui concerne le papier peint, les ouvertures, le mobilier ou encore la décoration.

Changement du garage en atelier ou en établi

Si vous n’avez pas un abri de jardin dans votre espace extérieur, votre garage peut tout à fait se prêter à ce rôle. Dans cette pièce, les rangements seront prioritaires pour stocker tous vos outils de bricolage ou de jardinage et les avoir à portée de main. Un établi en bois ou en métal est aussi très utile pour réaliser vos petits travaux.

Lire aussi :  Travaux pris en charge par l'Anah 2023 : quels sont-ils ?

Le garage peut aussi faire office d’atelier d’artiste. Musicien ou artiste peintre, vous avez la possibilité de créer le lieu idéal pour laisser libre cours à votre imagination. Si vous envisagez d’en faire un home studio, prenez le soin de bien choisir l’isolation phonique pour ne pas déranger votre famille ou vos voisins.

Aménagement d’un studio dans le garage

Selon sa superficie, un garage peut être transformé en habitation indépendante. L’aménagement d’un studio est un bon choix pour offrir à un enfant devenu un jeune adulte un espace rien qu’à lui. Cette nouvelle pièce peut aussi être mise en location sur des plateformes.

Si vous décidez de créer un studio, vous devez impérativement penser aux ouvertures, à l’isolation, à l’électricité et à l’arrivée d’eau. Il doit être aux normes pour permettre à la personne qui y habitera de s’y sentir à son aise. Pour ce qui est du style du studio, les options sont diverses. Ambiance bohème, loft new-yorkais ou cocooning, le choix vous revient entièrement.

Quel type de pièce aménager dans un garage ?

Transformez votre garage en un bureau

Avez-vous peu d’espace pour travailler à la maison ? Votre ancien garage est le lieu parfait pour aménager un bureau où vous pourrez effectuer votre besogne en toute tranquillité. Si vous travaillez la plupart du temps à domicile, il vous faut de grandes ouvertures pour bénéficier d’un maximum de lumière naturelle.

Cette lumière est essentielle pour avoir le moral et pour vous concentrer au mieux. Aménager un bureau dans le garage est aussi une excellente option pour s’isoler du bruit, surtout si vous avez des enfants. De plus, vous pourrez décorer cette pièce afin qu’elle soit entièrement à votre image.

Une nouvelle salle de sport dans votre ancien garage

Envie d’un espace où vous pourrez faire du sport à la maison ? Votre ancien garage accueillera tout à fait votre tapis de yoga, vos machines de musculation ou tout autre appareil sophistiqué de fitness. Les danseurs peuvent y installer de grands miroirs et une barre pour s’adonner à leur passion à tout moment.

Si vous avez des enfants, n’hésitez pas à installer dans votre nouvelle salle de sport un espace jeu comme un mur d’escalade. Ils pourront ainsi s’initier au sport tout en s’amusant pendant que vous vous entraînerez. En dehors des équipements, n’oubliez pas de mettre quelques petites décorations pour créer une pièce agréable.

Une buanderie dans le garage

Lorsqu’on pense à transformer un garage en espace habitable, la buanderie est un choix qui revient souvent. Le garage est en effet bon endroit pour créer une pièce sur-mesure qui simplifiera votre organisation. Prenez le soin de sélectionner vos meubles et votre décoration en fonction des dimensions et de la configuration du lieu.

Dans un petit espace, il vaut mieux miser sur un mobilier fonctionnel. Par contre, une pièce spacieuse pourra accueillir des meubles design en version XXL. Dans tous les cas, vous pouvez optimiser l’espace et obtenir un rendu plus esthétique en misant sur des accessoires de buanderies rétractables ou pliables.

Lire aussi :  Repeindre un escalier en bois : les étapes à suivre

L’isolation et le chauffage : des points à ne pas négliger

Quand il s’agit de transformer un garage en pièce de vie, l’isolation ne doit pas être prise à la légère. D’autant plus que la majorité des garages ne sont pas isolés ou très peu. Pour résoudre ce problème, vous pouvez opter pour une isolation des murs par l’intérieur. Toutefois, ces travaux réduiront l’espace habitable de quelques mètres carrés.

L’isolation des murs par l’extérieur est une solution qui peut aussi être envisagée. D’ailleurs, il est plus efficace pour éliminer les ponts thermiques. Il nécessite néanmoins un budget plus conséquent au vu des travaux qui y sont associés.

Vous pouvez demander un devis à plusieurs artisans pour faire une comparaison et choisir la meilleure proposition. Enfin, n’oubliez pas l’isolation du sol et de la toiture pour bénéficier d’un confort thermique optimal.

En dehors des différents travaux d’isolation, vous devez aussi penser à un système de chauffage approprié pour votre garage aménagé. Si vous avez un système de chauffage central dans votre maison, vous devrez tout simplement le raccorder au nouvel espace.

Dans le cas contraire, l’achat d’un radiateur peut se révéler nécessaire. Cet équipement doit avoir la capacité de chauffer une pièce de 15 m2 au moins pour assurer une bonne performance.

aménager un garage en pièce à vivre

Ventilateur ou climatiseur : quel équipement choisir pour rester frais en été ?

Investir dans un appareil rafraîchissant est essentiel pour être au frais en été dans votre nouvelle pièce. Ventilateur ou climatiseur, quel dispositif vous conviendra le mieux ? Cela dépend d’une part de vos préférences.

Préférez-vous brasser du vent ou avoir un air frais à l’intérieur de votre garage aménagé ? Le ventilateur apporte une certaine fraîcheur sans pour autant modifier la température intérieure. Le climatiseur quant à lui transforme l’air chaud en air frais.

Votre choix dépend aussi de là où vous habitez. Selon votre région, les fortes températures peuvent être plus ou moins récurrentes. À paris par exemple, ces dispositifs ne seront utiles qu’environ 2 mois par an. Par contre, une personne qui vit dans le Sud devra envisager une installation plus permanente.

La consommation énergétique est un critère qui entre aussi en ligne de compte. Le ventilateur représente l’option la plus économique et la plus écologique. Il est également disponible à un prix plus accessible et est peu bruyant. Malgré tout, le climatiseur reste la meilleure solution pour dormir confortablement en été.

Quel budget pour transformer votre garage en pièce à vivre ?

Le coût de la transformation d’un garage en pièce à vivre dépend de certains facteurs. Il s’agit notamment de :

  • Le type d’aménagement choisi (bureau, salle de sport, chambre à coucher, cuisine…) ;
  • Les matériaux et les fournitures sélectionnés ;
  • Les dimensions de l’espace à aménager ;
  • L’entreprise choisie pour la réalisation des travaux ;
  • La décoration prévue pour la transformation.

En moyenne, il faut 500 à 1000 euros par m2 pour faire d’un garage un espace habitable. À ce prix de base s’ajoute la rétribution de l’ingénieur ou de l’architecte à qui les travaux sont confiés. Elle représente généralement 15 à 20 % du budget total.

Un budget doit également être prévu pour les impôts et les taxes qui seront versés à la mairie en raison de la transformation effectuée. N’hésitez pas à vous renseigner auprès des autorités compétentes et à demander un devis aux entrepreneurs pour vous faire une idée claire de la somme à dépenser.

Somme toute, l’aménagement d’un garage en pièce à vivre peut ajouter de la valeur à votre bien immobilier. Néanmoins, certaines autorisations sont nécessaires pour entamer les travaux. Renseignez-vous en premier lieu auprès de la mairie pour être en règle et éviter toute déconvenue.

Comments are closed.