L’isolation d’une maison est essentielle non seulement pour garantir le confort des occupants, mais aussi pour réduire les factures d’énergies. Parmi les nombreuses options disponibles sur le marché, les isolants naturels tendent à se démocratiser. En plus de leur prix abordable, ils se démarquent comme des matériaux écologiques et offrent généralement de bonnes performances. Voici l’essentiel à savoir sur les meilleurs isolants naturels pour une maison.

Le liège isolant, un matériau résistant

100 % végétal, le liège isolant est obtenu à partir d’écorce du chêne-liège. Il s’agit d’un matériau résistant à la compression et imputrescible. Vous pourrez découvrir son processus de fabrication détaillé. Le liège isolant possède d’excellentes capacités d’isolation contre le froid et participe grandement au confort en été.

Comme vous pouvez le voir sur la page https://www.materiaux-naturels.fr/produit-liste/200-isolants-liege-naturel, il présente de meilleures performances en isolation acoustique, que l’isolant se présente sous la forme de granules en vrac ou de liège expansé en panneau.

Il s’agit toutefois d’une solution onéreuse, qui est souvent recommandée lorsque les autres isolants biosourcés ne sont pas adaptés. Cela s’explique surtout par le fait que les ressources disponibles pour sa fabrication sont limitées.

La laine de chanvre, un produit écologique

Élaboré à partir des fibres de chanvre, cet isolant naturel est recommandé en raison de ses hautes performances. Utilisée sous la forme de panneaux, en rouleaux ou en vrac, la laine de chanvre s’adapte à plusieurs types de travaux. Cela inclut l’isolation thermique (toiture, sol, murs) et phonique. C’est aussi un produit écologique, résistant à la moisissure et aux rongeurs.

Lire aussi :  Faut-il une autorisation pour construire un appentis contre une maison ?

Comparativement à d’autres isolants, le contact avec la laine de chanvre ne provoque pas d’irritation de la peau ou des voies respiratoires.

Malgré tous ces atouts, la laine de chanvre reste très sensible à l’humidité, ce qui peut lui faire perdre ses facultés. Pour y remédier, utilisez-le en complément d’un pare-vapeur.

isolant naturel

La ouate de cellulose, un matériau performant en isolation

La ouate de cellulose est largement utilisée pour l’isolation des combles perdus par soufflage. Elle est fabriquée à partir des papiers journaux recyclés et offre des performances élevées. Avant sa commercialisation, elle est traitée avec des additifs comme le sel de bore. Grâce à ceci, l’isolant résiste mieux à la moisissure et au feu. Son prix est aussi abordable et les travaux d’isolation à base de ouate de cellulose se réalisent souvent en moins de 24 heures. C’est l’un des isolants les plus appréciés de sa catégorie.

La plume de canard, un isolant pratique contre l’humidité

Comparativement à la ouate de cellulose, la plume de canard est un matériau moins populaire. Il présente cependant de bons résultats lorsqu’il est utilisé pour l’isolation thermique ou phonique. Dans la composition de ce matériau, il y a entre autres 70 % de plumes de canard, 20 % de polyester et 10 % de laine de mouton. Excellent régulateur d’humidité, il peut absorber 70 % de sa masse en eau.

La laine de coton, le matériau durable

La laine de coton a une texture fibreuse qui offre une excellente protection contre les ondes sonores tout en régulant le taux d’humidité. Dans une maison, elle est en mesure d’absorber l’eau sans perdre ses performances, ce qui préserve le confort des utilisateurs. Pour une isolation soufflée des combles, elle est disponible dans le commerce sous forme de panneaux ou en vrac.

Lire aussi :  Travaux pris en charge par l'Anah 2023 : quels sont-ils ?

Étant donné qu’il s’agit d’un matériau combustible, la laine de coton est préalablement traitée avec du sel de bore pour mieux résister aux flammes. En dehors de ses performances acoustiques et thermiques, cet isolant a une masse très faible et une grande durée de vie. Il ne se tasse pas sous l’effet de la gravité et peut être utilisé pendant une quarantaine d’années.

Comments are closed.