La moquette de votre chambre, bureau ou même de votre salon reste difficile d’entretien. À l’inverse, il existe différents types de parquet, de coloris très différents, et ce matériau se nettoie aisément. Ce remplacement permet d’éviter l’accumulation d’acariens pour une maison plus saine. Un choix exhaustif de parquets vous est proposé afin d’acheter celui qui corresponde le mieux à votre intérieur.

De plus, poser du parquet sur de la moquette n’est pas une tâche complexe en soi. Il suffit pour cela de respecter quelques règles. L’avantage de ce type de travaux réside aussi dans le fait de générer une bonne isolation thermique. S’il s’agit d’un appartement à l’étage, garder cette première couche permet une meilleure protection phonique.

Les revêtements de sol les plus faciles à travailler

Il est d’abord plus aisé d’entreprendre la pose de ce revêtement de sol sur une moquette à poil court. Vous pouvez choisir un parquet flottant ou stratifié pour cet aménagement. L’idéal reste les lames emboîtables plutôt que le parquet à coller.

La préparation du sol

Avant la préparation de la moquette, le mieux est de stocker le parquet dans la ou les pièces où vous allez effectuer les travaux durant au moins une journée. Le bois flottant ou le stratifié s’adaptera petit à petit au taux d’humidité et à la température ambiante. Il doit demeurer à l’écart de toute salissure et poussière. La seconde étape à ne pas négliger est le nettoyage minutieux de la moquette. Il suffit de commencer par l’aspirer avant de la brosser avec un produit détergeant. Vous pouvez également utiliser un nettoyant vapeur.

Les premières phases de cette rénovation au sol : la vérification des ouvertures et la pose des cales

Pour poser du parquet sur un sol tapi de revêtement doux, chacune des tâches sont à réaliser de manière méticuleuse :

  • Placez d’abord une lame près de votre porte pour vérifier que la pose ne gênera ni son ouverture, ni sa fermeture
  • Si c’est nécessaire, rabotez votre porte avant vos travaux
  • Servez-vous d’une cale d’environ 10 mm pour commencer la pose et réaliser le joint de dilatation à partir du mur
  • Installez la première lame de parquet dans le sens que vous aurez choisi. En général, elle doit s’aligner de manière perpendiculaire à la source de lumière

L’imbrication des lames entre elles

  • Placez soigneusement la colle sur la rainure de la lame
  • Clipsez la seconde lame dans la première
  • Ajustez l’emboîtement à l’aide d’une cale en bois et d’un marteau
  • Si besoin, ôtez immédiatement le surplus de colle
  • Évitez de coller les lames sur la moquette
  • Continuez et respectez un espacement d’une trentaine de centimètres entre chaque lame
  • Utilisez un tire-lame pour un sol plus stable
  • Terminez la rangée et utilisez la dernière découpe pour reprendre la seconde rangée

Réaliser les finitions du parquet flottant

Pour poser du parquet dans une petite pièce sertie de moquette, vous devez vous attendre à ce que de petits espaces demeurent vides. Afin de les combler :

  • Mesurez les espaces et reprenez les mesures sur les lames restantes
  • Après avoir tracé les repères, découpez la lame grâce à une scie égoïne : elle doit, pour cela, être placée sur une table, endroit vers le bas
  • Pour les deux dernières lames à placer, mesurez-les afin qu’elles soient de la même taille et que le joint garde une largeur de 30 cm
  • Un marteau suffira pour fixer la dernière lame, sinon vous pouvez vous servir d’un pied-de-biche
  • Mesurez, découpez et fixez les plinthes à l’aide de la colle ou de clous

Comments are closed.