Le poêle à bois est assurément un des équipements de chauffage les plus appréciés. Entre son haut rendement énergétique, son aspect pratique, économique et écologique et la diversité des modèles disponibles, les raisons d’en installer un ne manquent certainement pas. Pouvez-vous le faire sans autorisation ? Découvrez la réponse à cette question ici, ainsi que des informations et des conseils précieux sur l’installation de poêle à bois.

Quelles autorisations sont nécessaires pour l’installation d’un poêle à bois ?

Les autorisations à obtenir pour pouvoir installer un poêle à bois chez soi dépendent des réglementations de chaque localité. Il vaudrait donc mieux que vous vous renseigniez sur les règles en vigueur dans votre commune avant même de procéder à l’achat de votre poêle à bois.

Par exemple, si votre habitation ne possède pas de conduit d’arrivée d’air frais pour la combustion, une autorisation sera requise pour en créer un. Il vous faudra remplir un formulaire et le déposer à la mairie, en plus de certains documents. Ensuite, vous devrez patienter parfois jusqu’à 2 mois pour recevoir une réponse à votre demande.

Il pourrait également être nécessaire d’informer votre compagnie d’assurance afin que les termes de votre contrat d’habitation soient modifiés. Enfin, il faut savoir que dans certaines régions les pompiers sont impliqués dans les démarches précédant l’installation d’un poêle à bois. Vous devrez ainsi vous soumettre à une inspection par leurs services.

installer un poele a bois

Comment choisir votre poêle à bois ?

Il est vivement recommandé de choisir un poêle à bois possédant le label « Flamme verte ». Ce label n’est accordé qu’aux appareils présentant un rendement minimal de 75 %. Un haut rendement signifie que le poêle à bois n’a pas besoin de beaucoup de bois pour produire des quantités d’énergie relativement importantes. Vous devez également prêter attention à la puissance de l’appareil que vous choisirez. Cette puissance dépendra de la surface que vous souhaitez chauffer, mais aussi de votre situation géographique et du niveau d’isolation de votre logement.

Le matériau dont votre poêle se constitue est également un critère important à prendre en considération au moment de faire votre choix. Vous pouvez opter pour un poêle en fonte ou un poêle en acier. La fonte est un matériau qui retient et restitue la chaleur avec une grande efficacité, même si elle n’est pas indiquée pour faire monter la température rapidement et qu’on lui reproche son poids.

L’acier en revanche fait monter la température avec rapidité et a l’avantage d’être léger, en plus d’avoir un coût abordable. On retrouve aussi des poêles en acier habillé de matériaux comme la faïence, la terre cuite ou la pierre ollaire. Ces derniers conservent la chaleur et la restituent ensuite pendant plusieurs heures.

Quels sont les travaux précédant l’installation d’un poêle à bois ?

Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, l’installation d’un poêle à bois nécessite l’existence d’une arrivée d’air frais pour une bonne combustion. Une fois que cette arrivée d’air a été créée, l’on peut s’occuper de protéger le sol et les murs avant de passer à l’installation proprement dite. Si vos murs sont recouverts de matériaux combustibles, la pose de boucliers thermiques permettra de réduire les risques de dommages et d’incendie. Ces boucliers se présentent sous la forme de plaques de métal.

En ce qui concerne la protection du sol, il faudra tout simplement disposer des matériaux ininflammables au sol, si celui-ci se constitue de parquet ou de vinyle par exemple. Qu’il s’agisse d’une couche de béton, de carreaux ou de céramiques, ces éléments empêcheront les braises et étincelles d’entrer en contact direct avec le sol.

poele a bois autorisation mairie

Installation d’un poêle à bois par un professionnel

L’installation d’un poêle à bois doit être effectuée dans le respect de certaines règles de sécurité. Il est donc préférable de s’en remettre à l’expertise d’un professionnel pour faire installer votre poêle à bois. N’hésitez pas à contacter plusieurs entreprises, puis à effectuer un travail de comparaison pour être sûr de profiter du meilleur rapport qualité-prix. Le prix d’une prestation d’installation de poêle à bois varie entre 500 € et 1 500 €, selon le modèle de l’appareil choisi ou encore l’ampleur des travaux à réaliser.

Votre prestataire pourra vous conseiller au mieux sur le type et le modèle de poêle à bois les mieux adaptés à vos besoins, aux contraintes de votre logement et à votre budget. En choisissant un professionnel détenteur de la certification RGE Qualibois par exemple, vous avez l’assurance de profiter d’une prestation de la meilleure qualité. Par ailleurs, seuls les modèles de poêle à bois détenant le label Flamme verte 7 étoiles et ayant été installés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) sont éligibles aux dispositifs d’aide pour financer l’achat d’un poêle à bois.

Comments are closed.