Un mur porteur est un ouvrage de maçonnerie sur lequel repose la charpente d’une construction. Dans le cadre d’un projet de rénovation ou de réaménagement de logement, l’ouverture ou l’abattement de ce type de mur peut se révéler nécessaire. Dans ce cas, l’utilisation d’une poutrelle s’avère indispensable. Quel type de poutrelle choisir pour un mur porteur ?

Quels sont les différents types de poutrelle ?

Pour ouvrir un mur porteur ou la démolir, vous devez trouver la bonne poutrelle pour soutenir la construction. On trouve sur le marché une gamme variée de cette structure en métal. Les plus populaires utilisés pour un mur porteur sont :

  • les poutrelles I,
  • les poutrelles H,
  • les poutrelles U.

Chaque type se décline en différents modèles avec des caractéristiques spécifiques. La poutrelle en I regroupe les IPE et les IPN. La poutrelle en I à profil normalisé (IPN) se caractérise par des ailes inclinées qui présentent des pentes vers les bords. Contrairement aux IPN, les poutrelles IPE (à profil européen) présentent des ailes parallèles et sans pente.

Les profilés H sont constitués des modèles HEA, HEB et HEM. Ils présentent une partie centrale d’épaisseur inférieure à celle d’une poutrelle en I. Les profilés en U regroupent les poutrelles UAP et UPN. Leurs ailes sont plus restreintes que l’âme ou partie centrale. La structure particulière que présente chaque poutrelle permet de l’utiliser dans des cas précis.

choisir poutrelle mur porteur

Quelle poutrelle utiliser pour un mur porteur ?

En général, pour ouvrir un mur porteur ou l’abattre, la poutrelle IPN est celle qui est souvent utilisée. Elle est conçue pour supporter la structure d’un édifice ou pour soutenir un mur porteur. La poutrelle I à profil normalisé apporte de la stabilité à l’ouvrage en raison de ses caractéristiques spécifiques.

Lire aussi :  Evacuation des eaux des toilettes : quelle pente faut-il ?

Vous devez choisir un modèle de bonnes dimensions en tenant compte des charges à supporter. Les poutrelles IPN ont une hauteur de l’âme qui se situe entre 80 et 600 mm et une largeur qui varie entre 42 et 215 mm. L’IPN 200 est celle qui est fréquemment utilisée lorsqu’il s’agit de soutenir un mur porteur.

Le matériau de la poutrelle ne doit pas être négligé au moment du choix. Pour le mur porteur, préférez un modèle galvanisé. Ce dernier offre un degré de robustesse et de résistance satisfaisante. De plus, il est traité pour résister à la corrosion et pour ne pas se désolidariser du mur. Vous pouvez aussi opter pour des poutrelles en inox ou en fer.

Comment bien choisir la poutrelle pour un mur porteur ?

Le choix de la poutrelle est une étape décisive dans la réalisation de vos travaux compte tenu de l’enjeu qu’il représente. Une pièce inadaptée ou mal dimensionnée peut entrainer l’effondrement de toute la construction. Pour ne pas prendre de risque, il est nécessaire de travailler avec un architecte et un bureau d’études techniques (BET).

L’architecte analyse la faisabilité du projet et donne des directives pour ouvrir ou abattre le mur porteur sans compromettre la stabilité de la structure du bâtiment. Le BET vous assiste quant à lui dans la réalisation du projet. Il effectue les calculs de charges nécessaires et vous recommande le type de poutrelle à choisir en conséquence. Le BET définit une technique pour vous permettre de poser la poutrelle sans danger.

Lire aussi :  Quels sont les travaux qui doivent avoir la garantie décennale ?

Comments are closed.