Vous cherchez à savoir comment éliminer les algues du fond de la piscine ? Personne ne souhaite se baigner dans une eau sale, et l’idée de tremper ses orteils dans des dépôts d’algues mortes au fond de la piscine peut être séduisante. Les algues au fond de la piscine peuvent être difficiles à traiter, car de nombreuses pompes de piscine ont du mal à collecter ces dépôts morts.

Dans ce guide, nous examinons les principales raisons de la présence d’algues au fond de votre piscine et nous partageons avec vous les meilleures méthodes pour éliminer les algues au fond de votre piscine.

Quelles sont les causes de la présence d’algues au fond des piscines ?

Les algues peuvent se former au fond de votre piscine pour un certain nombre de raisons. La plus courante est une mauvaise circulation. Les algues vertes qui meurent après l’application d’un produit de choc au chlore descendent au fond des piscines où la circulation de l’eau est insuffisante.

Certaines espèces d’algues, comme les algues moutarde et les algues noires, peuvent également se développer naturellement au fond de la piscine lorsque le taux de chlore n’est pas assez élevé ou que le taux de phosphates est trop important. Ce type d’algues restera à ces niveaux inférieurs même si vous les tuez, car les algues mortes ont tendance à couler.

Si votre piscine ne dispose pas d’un bon système de filtration et d’une bonne circulation, les particules d’algues seront éliminées par le haut, mais persisteront au fond. Pour plus de conseils sur l’entretien de piscine, rendez-vous sur ce site internet.

Lire aussi :  Vrillettes du bois: comment lutter efficacement contre ces nuisibles ?

algues fond piscine

Quels types d’algues se trouvent au fond de votre piscine ?

Il existe trois types d’algues courantes dans les piscines : les algues vertes, les algues moutarde et les algues noires.

  • Les algues vertes se trouvent principalement dans l’eau de votre piscine ou à la surface du bassin, mais ces types d’algues peuvent descendre au fond après avoir été éliminées par un algicide polyvalent.
  • Les algues jaunes se trouvent principalement au fond de la piscine et ressemblent à des dépôts sablonneux ou jaune moutarde sur le fond de la piscine. Cette espèce d’algue peut également mourir et devenir brune ou brun foncé si elle est traitée avec des produits chimiques pour piscines.
  • Les algues noires sont plus fréquentes sur les parois, mais peuvent également se développer sur les surfaces du fond de la piscine. Ce type d’algue est de couleur noire ou bleu-vert, crée des taches noires sur les parois ou les sols de votre piscine et ne s’enlève généralement pas, sauf si vous la balayez ou la frottez. Il est intéressant de noter que ce type d’algues n’est pas du tout une algue, mais un type de bactérie connu sous le nom de cyanobactérie, vous pouvez lire un article complet sur ce problème ici.

Les phosphates comme source de nourriture pour les algues

Les algues sont des organismes photosynthétiques qui ont besoin de nutriments tels que le phosphore pour croître et se reproduire. Les phosphates peuvent être présents dans l’eau des piscines en raison de l’accumulation de matières organiques telles que la saleté, les feuilles, l’urine et la sueur, ainsi que dans certains produits chimiques utilisés pour le traitement des piscines.

Lire aussi :  Se débarrasser de la moisissure dans sa salle de bain

Si les niveaux de phosphate dans la piscine sont élevés, les algues peuvent se développer plus rapidement que la normale et devenir difficiles à contrôler. En effet, les algues peuvent utiliser les phosphates pour se développer et se reproduire, ce qui peut entraîner une infestation d’algues dans la piscine.

Pour éviter l’accumulation de phosphates et la prolifération d’algues dans la piscine, il est important de maintenir la piscine propre et bien entretenue. Cela implique de nettoyer régulièrement les filtres, de brosser les parois et le fond de la piscine et de maintenir des niveaux appropriés de produits chimiques tels que le chlore. Il existe également des produits spécifiques pour réduire les niveaux de phosphate dans l’eau de la piscine, ce qui peut aider à prévenir la croissance excessive des algues.

En cas de présence d’algues, il est essentiel d’éliminer les phosphates avant de traiter l’eau avec des produits chlorés afin d’éviter la prolifération d’algues à l’avenir.

Comment aspirer les algues au fond de la piscine ?

Une fois le traitement chimique effectué (déphosphatation et chloration choc), le moyen le plus simple d’éliminer les algues de votre piscine est de les aspirer à l’aide d’un robot manuel, toujours avec la vanne du filtre en mode “égoût” (évacuation ou vidange), afin d’éviter que les algues ne se déposent dans le filtre de la piscine. N’oubliez pas qu’au cours de cette opération, vous retirez beaucoup d’eau de la piscine et que vous devez donc la nettoyer sans perdre trop de temps.

L’ajout d’une cartouche de floculant dans l’écumeur, une fois le processus terminé, contribuera progressivement à rendre l’eau de la piscine 100 % claire.

Lire aussi :  Nettoyer une terrasse en bois : les solutions naturelles

Conclusion

En résumé, la présence d’algues au fond de la piscine est un problème qui peut être résolu si l’on suit les bonnes étapes. Avant d’essayer une méthode d’élimination des algues, il est important de vérifier le pH et l’alcalinité de l’eau, ainsi que d’éliminer les phosphates de l’eau. Enfin, il convient de suivre les instructions du fabricant pour tout produit chimique utilisé. En outre, il est recommandé de nettoyer régulièrement la piscine et de maintenir un système de filtration et de circulation adéquat afin de prévenir la formation d’algues à l’avenir.

Comments are closed.