La margelle de piscine est une dalle qui permet d’habiller les abords d’une piscine. Elle joue à la fois une fonction de sécurité et d’esthétique. Elle se présente sous différentes matières telles que le travertin, le bois ou encore le grès. Pour installer des margelles sur votre piscine, il faut disposer d’équipements adaptés et utiliser une technique spécifique. Découvrez en détail comment se passe la pose des margelles de piscine.

Quelle est l’utilité de la margelle de piscine ?

La margelle de piscine est une bordure de finition installée tout autour d’un bassin. Cet élément est indispensable pour assurer une excellente finition à une piscine creusée. Les margelles décorent ainsi votre piscine et mettent en valeur les rebords et contours du bassin. Elles empêchent aussi la pollution de l’eau de piscine en préservant le bassin des ruissellements d’eau, des salissures et diverses formes d’impuretés (insectes, petites pierres, feuilles, herbes…).

De plus, les margelles de piscine facilitent grandement les entrées et les sorties dans la piscine. Que vous choisissiez une margelle de piscine en pierre, en bois ou en carrelage, il est nécessaire de bien s’équiper pour poser un tel accessoire dans les meilleures conditions.

Pose des margelles de piscine : le matériel à prévoir

Pour installer des margelles de piscine, vous aurez besoin de plusieurs équipements ou outils. Pour vos margelles, optez pour des matériaux antidérapants pour éviter tout risque de glissade. De même, il est important de miser sur des margelles qui résistent parfaitement au gel. Cela vous évitera qu’elles se fissurent lors du premier hiver.

Lire aussi :  Volets battants : de l'alu pour un style contemporain

Concrètement, nous vous conseillons de préférer une margelle en pierre naturelle ou en bois. Dans l’idéal, il est aussi préférable de choisir ce matériau bien avant la construction de la piscine afin d’avoir la certitude qu’il sera parfaitement adapté à votre bassin.

Mis à part les margelles de piscine, vous devez vous munir d’autres équipements tels que :

  • des lunettes et des gants de protection,
  • une disqueuse,
  • un mètre à mesurer,
  • un crayon,
  • du ciment-colle,
  • du mortier à joint,
  • un niveau,
  • une truelle…

Dès que vous avez tous ces outils, vous pouvez maintenant passer à l’installation de vos margelles de piscine.

bien poser des margelles de piscine

Les étapes à suivre pour poser des margelles de piscine

Avant de réaliser la pose proprement dite des margelles de piscine, vous devez passer par l’étape de préparation si vous avez décidé de réaliser vos travaux vous-même.

La préparation des margelles

Pour installer des margelles sur votre piscine, vous devez préparer le terrain. Cette étape consiste en réalité à mettre en place le revêtement qui va accueillir les margelles. Il s’agit ainsi de réaliser une ceinture de béton sur toute la surface de la piscine. Celle-ci doit avoir exactement la même largeur que vos margelles.

La ceinture de béton armé doit entourer le bassin. De plus, vous devez veiller à ce qu’elle soit bien sèche afin que les margelles y adhèrent correctement. Il faudra aussi qu’elle soit brossée juste avant la pose pour retirer toutes les impuretés qui pourraient empêcher vos margelles de piscine d’adhérer à la ceinture de béton ramé.

Lire aussi :  Revêtements de sol, un choix déterminant pour votre aménagement extérieur

Après cela, placez les margelles à sec. De façon concrète, posez-les sur la ceinture de béton sans les fixer. Le but de cette opération est de vérifier la bonne dimension et l’aspect des margelles. Si vous constatez que des ajustements sont nécessaires, coupez une margelle aux bonnes mesures en utilisant une disqueuse électrique. Ce procédé permet de l’adapter à l’angle ou à la longueur de la piscine.

L’installation proprement dite

À la fin de l’étape de la préparation, vous pouvez procéder à l’installation de vos margelles de piscine. Pour ce faire, vous devez respecter certaines étapes. Munissez-vous tout d’abord d’un mortier ou d’une colle-ciment. Placez une margelle au niveau d’un angle de bassin et appliquez, à l’aide d’une truelle, une couche de mortier contre la ceinture de béton. Fixez ensuite la margelle, puis ajustez sa position et pressez. Si la position ou la tenue de la margelle ne vous satisfait pas, vous pouvez la renforcer en frappant quelques coups grâce à un marteau en caoutchouc.

Lors de la pose de vos margelles, gardez un espace de 1 cm environ pour le joint. Procédez de la même manière pour toute la rangée. Après chaque margelle posée, vérifiez correctement le niveau. De plus, gardez à l’esprit que les margelles doivent déborder de 2 à 4 centimètres vers le bord de la piscine.

À chaque fois que vous réalisez une margelle, laissez sécher et jointer. Vous pouvez utiliser des fers à joints pour faire cette opération. Pour obtenir des joints de couleur assortie ou opposée à la couleur de votre margelle, utilisez un mélange de ciment blanc et de sable coloré, en fonction de l’effet souhaité.

Lire aussi :  Combien coûte le gravier stabilisé et comment l'utiliser ?

Comments are closed.