La mise en valeur d’un jardin qui présente des reliefs peut être assez complexe. Un talus en forte pente est un terrain difficile d’accès dont l’installation requiert quelques mesures spécifiques. En adoptant la stratégie idéale, vous pourrez finalement bénéficier d’un très beau tableau. Découvrez les astuces qui vous permettront de réussir l’aménagement d’un talus très pentu.

Installez un escalier pour faciliter la circulation

La création d’un escalier lors d’un aménagement paysager est une bonne idée pour bien exploiter le talus en pente. C’est un véritable atout esthétique qui permet d’avoir une transition fluide entre les diverses zones du jardin. Vous pouvez demander les services d’un paysagiste sur ce site pour être certain d’obtenir un rendu idéal. En tant qu’expert, il pourra installer l’escalier de sorte à apporter davantage de profondeur et de dimension au paysage avec la création d’un point focal qui retient l’attention.

Les matériaux généralement utilisés sont le béton, la pierre ou le bois. Vous pourrez opter pour la solution qui correspond le mieux à votre budget. On recommande toutefois de s’inspirer des éléments déjà présents dans l’environnement pour avoir un aménagement qui s’inscrit dans le paysage.

L’escalier peut être installé en zigzag ou en forme droite, selon vos préférences et les caractéristiques de l’endroit à aménager. Un escalier en zigzag conviendra parfaitement à un talus très pentu, car il pourra mieux s’adapter à la forme du terrain tout en apportant une touche de dynamisme. L’accès à la zone sera également plus facile. L’escalier de forme droite est cependant plus simple à construire et à entretenir. Cela confère à votre jardin, une élégance classique et intemporelle.

Lire aussi :  Tailler une haie de laurier trop large : comment faire ?

talus en pente

Le choix des plantes à installer sur un talus en pente

Sur le talus en forte pente, les plantes peuvent être regroupées, alignées ou isolées. Vous aurez un jardin très tendance en mettant en place des fleurs aux couleurs variables ou des dégradés de vert tout au long de la pente. Vous devez faire attention à choisir les types de plantes adaptées à chaque niveau.

Les plantes sur le haut du talus

La partie haute du talus peut accueillir de grandes plantes ou de petits arbustes. Cette zone est en effet soumise à de grands vents. La terre y sèche également plus vite. Il faudra donc choisir des plantes qui se montrent résistantes face au vent et à la sécheresse. Les graminées sont très intéressantes pour l’esthétisme à ce niveau. Optez par exemple pour l’oyat, le fusain, le genêt, le céanothe bleu, le chèvrefeuille, etc.

L’aménagement du milieu du talus

La pente du talus est très sujette à l’érosion. Il est alors préférable d’y installer des plantes couvre-sol ayant des racines solides qui retiennent la terre. Les possibilités sont nombreuses pour aménager cette zone avec de très belles couleurs. Vous avez l’iris, les géraniums vivaces, le millepertuis ou encore des plantes aromatiques comme le thym, le romarin, la lavande.

Les plantes adaptées au bas du talus

Le bas du talus est souvent riche en sédiments et très humide en raison de l’accumulation de l’eau de ruissellement. On conseille d’y installer des plantes qui supportent l’humidité et qui ont des besoins importants en nutriments. Pensez aux sédums, alysses, érigérons, violettes ou campanules. Les plantes annuelles seront parfaites pour un changement régulier de décor.

Lire aussi :  Taille du seringat : quand et comment la faire ?

Comments are closed.