Destinée au maintien du confort thermique tout au long de l’année, la pompe à chaleur est un équipement écologique et économique que l’on retrouve dans de plus en plus de logements. Vous vous posez certaines questions sur le fonctionnement de la vôtre ? Découvrez ici combien de temps une pompe à chaleur tourne chaque jour et s’il est possible de limiter sa consommation.

Une pompe à chaleur fonctionne par intermittence

Combien de temps par jour une pompe à chaleur tourne-t-elle ? La réponse à cette question varie d’un utilisateur à un autre et d’une période à l’autre. Elle dépend non seulement de vos besoins et des températures que vous souhaitez atteindre en fonction des périodes de l’année, mais aussi de la taille de votre PAC, de son modèle et du climat local. Ainsi, une pompe à chaleur fonctionnera plus longtemps en hiver et en été et moins longtemps pendant le printemps et l’automne.

Cependant, on peut dire qu’en moyenne, une pompe à chaleur fonctionne par intermittence, de 6 à 10 heures par jour, soit en moyenne 8 heures par jour. Une fois la température souhaitée atteinte, l’appareil passe automatiquement en mode veille. Si vous utilisez votre pompe à chaleur pour l’eau chaude également, la durée de fonctionnement sera plus élevée.

Si votre pompe à chaleur a été bien installée et qu’elle a été réglée convenablement, vous n’aurez jamais besoin de la régler par la suite, à l’exception des fois où vous irez en vacances ou encore à l’arrivée de l’été, pour la faire passer en mode climatisation.

temps tourne pompe à chaleur jour

Est-il possible de réduire le temps de fonctionnement de votre pompe à chaleur ?

Si vous voulez pouvoir optimiser le fonctionnement de votre pompe à chaleur et réduire sa durée de rotation, vous pouvez vous assurer d’adopter certaines mesures. Par exemple, prenez la peine de régler la température ambiante à un niveau adapté. Équipez-vous également d’un thermostat programmable pour pouvoir ajuster la température d’un moment à l’autre de la journée.

Un autre conseil intéressant serait de songer à faire installer un système de ventilation dans votre logement. Une aération optimale favorise en effet les économies d’énergie, ce qui réduira les besoins de fonctionnement de votre pompe à chaleur.

Prenez également la peine de nettoyer régulièrement les filtres de votre pompe à chaleur et de vous assurer que son système ne présente aucune fuite. Enfin, il est important de noter qu’une maison bien isolée est plus facile à chauffer. Plus votre isolation est efficace, moins votre pompe à chaleur devra fonctionner.

Votre pompe à chaleur fonctionne-t-elle en permanence ?

Une pompe à chaleur fonctionne de manière intermittente et non en permanence. Si la vôtre tourne continuellement, vous pouvez être certain qu’elle présente un dysfonctionnement. Cela peut être dû à une des raisons suivantes :

  • Un composant défectueux : il se pourrait que le thermostat de votre pompe à chaleur ou son système de régulation aient arrêté de fonctionner, ou encore qu’un élément de l’unité extérieure de l’appareil soit encrassé ;
  • Un problème de dimensionnement de la pompe à chaleur : si votre pompe à chaleur a été surdimensionnée, cela peut résulter en des cycles trop courts et trop fréquents et une surconsommation d’énergie. En revanche, si elle a été sousdimensionée, elle aura du mal à maintenir une température optimale et devra donc travailler plus longtemps et plus intensément ;
  • Un problème d’isolation de votre logement : comme cela a été expliqué précédemment, une isolation bien réalisée réduit le temps de fonctionnement de la pompe à chaleur. Si votre pompe à chaleur fonctionne en continu, il est possible qu’elle cherche à compenser les pertes de chaleur ou de froid auxquelles votre logement est exposé.

pompe à chaleur noir

L’entretien de votre pompe à chaleur

Une pompe à chaleur doit faire l’objet d’un entretien régulier, comme tout système de chauffage. Vous gagnez à souscrire un contrat d’entretien auprès de l’entreprise dont vous avez sollicité les services pour l’installation de votre équipement. Une opération d’entretien coûte entre 100 et 300 euros en fonction du prestataire et du modèle de l’appareil.

En fait, l’entretien d’une pompe à chaleur revêt un caractère obligatoire : il doit être réalisé tous les deux ans pour les appareils dont la puissance est comprise entre 4 kWh et 70 kWh. Cependant, si la puissance de votre pompe à chaleur est supérieure à 70 kWh, l’entretien peut être réalisé une fois tous les cinq ans.

N’oubliez pas de prendre également soin de votre appareil sur une base plus régulière, par exemple en nettoyant les grilles et les unités intérieure et extérieure. Débarrassez-le des feuilles mortes et du givre selon la saison et vérifiez souvent le niveau d’huile pour conserver une pression optimale.

Comments are closed.