La construction d’un chalet en bois est un rêve pour beaucoup de personnes, mais il ne s’agit pas d’une mince affaire et sûrement pas d’un projet à entreprendre sur un coup de tête ! En effet, vous devez avoir un plan détaillé, l’espace et le matériel nécessaire, ainsi que quelques talents de bricolage !

Construire soi-même un chalet en bois reste un projet très bénéfique, surtout si vous le réalisez dans votre jardin, car il vous permettra à la fois de mettre en valeur votre maison, tout en disposant d’un espace de vie très agréable. Voici toutes les étapes de construction d’un chalet en bois !

La première étape, construire l’ossature de votre chalet en bois !

La carcasse est l’élément le plus important d’un chalet en bois, elle sert de support et détermine la solidité de la construction. La première chose à faire est de préparer le terrain qui va accueillir votre chalet, vous devez donc veiller à faire un nivellement parfait afin d’obtenir une surface parfaitement plane. Balayez tout le surplus de la terre pour pouvoir aplatir le sol.

Une fois que le sol est bien plat, vous devez mettre en place des piliers pour soutenir les poutres de soutien, ces dernières devront porter le plancher du chalet ! Tâchez de choisir une essence de bois solide, en fonction de l’épaisseur des poutres, d’autant plus que la suite consiste à fixer les solives de votre chalet. Ces dernières doivent être placées à 10 cm de distance pour permettre une bonne fixation du plancher du rez-de-chaussée.

Lire aussi :  Lisser du béton sec : quelles sont les étapes à suivre ?

comment construire chalet en bois soi meme

Si les poutres et les solives sont assez solides, du contre-plaqué fera parfaitement l’affaire en tant que plancher du chalet en bois, cela vous permettra de réaliser d’importantes économies. Optez pour des vis de 7.6 mm qui permettront de fixer proprement l’ensemble du plancher et des solives de votre chalet !

La deuxième étape, la finalisation de la construction !

La réalisation des cadres des murs de votre chalet en bois et l’étape qui suit la réalisation de l’ossature, le but est de fixer les cadres des murs à l’ossature pour garantir la stabilité et la solidité de l’ensemble de la construction. Pour ce faire, vous devez vous assurer de la solidité du quadrillage et des poutres de soutien, pour un bon maintien des murs. Vous devez obligatoirement vous assurer de :

  • l’utilisation du bois massif pour le mur arrière ;
  • prévoir un emplacement pour la porte du chalet dans le mur avant ;
  • respecter le degré d’inclinaison parfait pour les murs latéraux du chalet en bois.

Une fois le mur fixé, sachez que vous ne pouvez plus le trouer, c’est la raison pour laquelle vous devez vous assurer de la mise en place de tous les éléments nécessaires lors de la construction. L’inclinaison des murs latéraux permet de limiter les infiltrations d’eau à l’intérieur de votre chalet en bois, car elle assure une bonne circulation de l’eau. Assurez-vous de chaque élément lors de la mise en place et n’hésitez pas à vérifier chaque partie plusieurs fois pour garantir la solidité de la structure !

construction d'un chalet en bois

La troisième étape, la pose de la toiture !

Pour obtenir la forme si particulière des toits des chalets en bois, il faut construire une toiture en forme pyramidale avec une base triangulaire. En pratique, vous devez installer des piliers sur les solives du chalet qui serviront à soutenir la poutre supérieure de la toiture, puis poser des poutres de part et d’autre, entre les bords des solives de votre chalet et la poutre supérieure de la toiture.

Lire aussi :  Quelle est la différence entre le béton lavé et le béton désactivé ?

L’utilisation de poutres parallèles horizontalement pour relier toutes les poutres entre elles est fortement recommandée, cela vous permettra de passer à la dernière étape, à savoir la peinture et l’installation des meubles, après avoir vérifié la solidité de l’ensemble de l’installation. Sachez que le bois est un bon isolant, mais il reste fragile et nécessite un entretien régulier au fil des années !

Il est donc parfaitement possible de renforcer l’isolation de la toiture de l’extérieur ou de l’intérieur avec différents matériaux, naturels ou industriels. Pour ce qui est de l’énergie, vous pouvez raccorder votre chalet au réseau de gaz et d’électricité public, mais nous vous conseillons de choisir des solutions plus écologiques pour réduire votre impact sur la nature.

Comments are closed.