Les coûts d’assurance peuvent varier en fonction du type de logement. Selon les idées reçues, l’assurance habitation d’une maison serait plus chère que celle d’un appartement. Cependant, ce n’est pas toujours le cas. En dehors des différences substantielles, qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, plusieurs éléments influencent le coût de cette assurance. Skan fait le point pour vous.

Les différences entre l’assurance d’une maison et celle d’un appartement

L’assurance d’une maison est obligatoire pour le propriétaire qui loue occasionnellement son bien, mais pas pour les locataires. C’est le cas des propriétaires qui proposent leur logement pour une courte durée, pendant les vacances par exemple. Le propriétaire qui habite lui-même dans sa maison n’a pas l’obligation de l’assurer. Cependant, il est toujours bien d’assurer pour bénéficier d’une couverture en cas de sinistre.

L’assurance d’un appartement est obligatoire pour les locataires, mais pas les propriétaires. En copropriété, vous avez le devoir de souscrire une assurance qui couvre la partie privative. Il faudra également participer aux charges de l’assurance des parties collectives.

Pour trouver une belle offre, comparez les meilleures assurances pour votre maison et celle de l’appartement. Une simulation en ligne prend en compte divers paramètres tels que :

  • Le type de logement à assurer ;
  • La nature de votre séjour ;
  • Le type de résidence secondaire ou principale ;
  • L’année d’aménagement ;
  • Le nombre de personnes dans le logement…

D’autres critères relatifs à votre profil, au logement et à vos besoins seront requis pour rechercher les offres les plus adaptées. Vous pourrez facilement faire jouer la concurrence en fonction de vos calculs pour trouver l’offre la plus avantageuse. Auprès de certains assureurs, toutes les démarches peuvent être effectuées en ligne. Il est alors possible de souscrire depuis votre domicile et gagner du temps dans vos occupations.

taux d'assurance

Quels sont les facteurs qui influent sur les taux d’assurance ?

Pour fixer le prix de l’assurance habitation, les compagnies d’assurance se basent sur plusieurs critères tels que la taille, la situation géographique et l’âge de la propriété.

La taille et l’âge du logement

Si la superficie de votre logement est élevée, le coût de reconstruction peut l’être aussi en cas de sinistre. Il en est de même lorsque le logement est vieux. Les maisons plus anciennes présentent plus de risques liés à la vétusté des installations ou à l’usure des matériaux de construction. Posséder des équipements modernes en mettant par exemple la domotique au service de votre sécurité peut favoriser un taux d’assurance avantageux.

L’emplacement du logement

Les assureurs doivent prendre en compte le lieu de résidence, car le risque varie selon les villes. La fréquence de catastrophe naturelle, de vandalisme ou de cambriolages augmente le montant de la cotisation. Un logement situé dans une zone urbaine sera généralement plus cher à assurer qu’un autre situé dans une zone rurale.

Le type de chauffage utilisé

Les maisons équipées de cheminée sont majoritairement considérées comme à risque d’incendie et donc facteur d’augmentation du taux. N’hésitez pas à moderniser votre système de chauffage ainsi que vos installations électriques pour avoir un taux avantageux.

Les annexes et équipements

Certaines annexes et dépendances telles que les garages peuvent nécessiter une couverture spécifique. Cela peut entrainer une extension de l’assurance et par conséquent, des coûts plus importants. Leur usage et même le type de matériaux de fabrication peuvent influencer les taux d’assurance.

L’utilisation de l’appartement ou de la maison

Une maison utilisée comme habitation ne sera pas forcément assurée au même taux qu’une maison utilisée comme local commercial. L’assureur vous posera des questions sur l’usage du logement pour évaluer votre responsabilité civile.

Le capital mobilier

Le montant de la cotisation dépend aussi de la déclaration de valeur de vos biens matériels. Cela englobe les bijoux, le mobilier, les objets de valeur, les appareils électroniques. Plus vos biens personnels ont de la valeur, plus le montant d’assurance sera élevé pour vous protéger en cas de vol. L’existence de mesures de sécurité telles qu’un coffre-fort pour protéger les objets encourage certains assureurs à réduire la prime d’assurance.

Le profil de l’assuré

Moins votre profil présente de risque, moins chère sera l’assurance. Ainsi, les assureurs vérifient votre âge, votre situation professionnelle, votre état de santé et votre historique de réclamation pour fixer un taux qui convient aux deux parties.

Votre niveau de garanties

Les indemnisations à percevoir dépendent des options de garanties que vous choisissez. Plusieurs options entraineront des primes élevées. Vérifiez la nécessité de chacune des garanties, particulièrement les garanties optionnelles et sachez que le choix d’une franchise basse peut aussi tout changer.

Couverture assurance

Les options de couverture disponibles pour chaque type de bien

Les besoins en assurance habitation diffèrent et avec eux, les options disponibles pour convenir aux divers profils. Que vous soyez dans une maison ou un appartement, l’assurance responsabilité civile vous protègera en cas de dommages matériels ou corporels à autrui. Il en est de même de l’assurance Contenu qui couvre vos biens personnels à l’intérieur du logement selon les évènements couverts.

La garantie catastrophe naturelle vous protégera en cas de phénomènes extrêmes. C’est le cas des inondations ou tremblements de terre non couverts par une assurance habitation standard. Il est possible de souscrire à une garantie dégât des eaux contre les fuites d’eau ou infiltration d’eau. La garantie incendie est également importante pour se prémunir contre les incendies, quelle que soit leur origine.

Il existe une garantie spécifique en cas de vol. Les actes de vandalisme peuvent y être inclus dans les conditions prévues par la garantie vol. En cas de modifications apportées à l’appartement à louer pour en optimiser le confort, vous pouvez aussi les protéger. Pendant cette période ou en cas de sinistre, le locataire peut bénéficier de frais de subsistance si le contrat prévoit cette garantie. Si vous êtes locataire de l’appartement, vous devez souscrire à la garantie risques locatifs pour dédommager le propriétaire.

Pour une maison, il existe des garanties optionnelles, dont la garantie dépendances qui protège les structures telles que les garages et les abris de jardin. Protégez vos surfaces vitrées au besoin avec la garantie Bris de glace ainsi que vos installations électriques. Certaines assurances habitation ou garanties peuvent prévoir une garantie contre les accidents domestiques. Vous pourrez ainsi bénéficier d’une indemnisation en cas de brulures ou de chutes.

En cas de litige, il est toujours utile d’avoir une assistance adéquate. Vous pouvez alors souscrire à des options Assistance ou Protection juridique pour vous épauler.

Que vous viviez en appartement ou dans une maison, le montant de l’assurance diffère en fonction de plusieurs paramètres. Définissez vos besoins, analysez votre situation et comparez les offres pour trouver des contrats d’assurance habitation bénéfiques.

Comments are closed.