Construire une maison est généralement le projet de toute une vie. Cela nécessite souvent beaucoup de dépenses. Il est toutefois possible de réaliser un tel projet même si vous avez un budget serré. Découvrez ici quelques astuces pratiques pour construire une maison avec peu d’argent.

Choisissez le bon terrain à bâtir

Le choix d’un terrain est important dans un projet de construction. Ce dernier a un impact direct sur le plan de votre maison. Pour faire un bon choix, vous devez veiller à la qualité du sol. Préférez un terrain dont le sol est sablonneux ou rocheux. Ce dernier nécessite peu de travaux avant les constructions. Cela réduit les dépenses nécessaires.

De plus, consultez le plan local d’urbanisme en vous rendant à la mairie. Cela vous permettra de savoir si le terrain est bien constructible. N’oubliez pas également de choisir un terrain déjà viabilisé. Ceci vous évite notamment de beaucoup dépenser pour le raccordement aux réseaux d’électricité, d’eau, de gaz et de téléphone.

Faites appel à un professionnel expérimenté

Pour votre projet de construction, vous devez faire appel à un professionnel expérimenté. Ce dernier a de solides compétences et le savoir-faire nécessaire pour vous réaliser un travail de grande qualité tout en limitant les erreurs qui peuvent vous coûter cher. De plus, il saura mieux vous orienter dans le choix des matériaux à utiliser pour obtenir le meilleur rapport qualité/prix.

Lire aussi :  Comment bien choisir votre assurance habitation ?

Vous pouvez également demander des devis bien détaillés auprès de plusieurs prestataires afin de choisir celui dont les services correspondent à votre budget sans sacrifier la qualité des prestations. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez faire appel à un courtier en travaux. Grâce à son expertise, ce dernier pourra vous mettre en relation avec un professionnel fiable et honnête.

construction de maison petit budget

Préférez une construction simple, mais fonctionnelle

Une construction simple vous permet d’effectuer moins de dépenses. En fonction de vos besoins, vous pouvez opter pour une maison rectangulaire ou carrée. Ces formes nécessitent moins de murs. Vous pouvez ainsi réduire vos besoins en matériaux et fournitures de construction et par conséquent vos dépenses. De plus, la construction d’une maison simple nécessite peu de temps. Cela vous réduit les frais de main-d’œuvre.

Enfin, contrairement aux idées reçues, une maison à étages peut vous aider à faire des économies comparé à un logement de plain-pied. Avec un R+1 ou un R+2, vous aurez besoin d’un terrain moins grand, et donc moins coûteux.

Faites vous-même les finitions après le gros œuvre

Les travaux de finition représentent généralement un coût important lors de la construction d’une maison. Les réaliser vous-même vous permet de dépenser moins. Voici quelques travaux de finition que vous pouvez faire vous-même.

La peinture de vos murs

Avant de commencer les travaux de peinture, il est important de protéger les sols avec une bâche de protection. Ensuite, préparez votre mur. Pour cela, comblez les petits trous et les fissures en utilisant un enduit de rebouchage. Assurez-vous que la surface du mur est bien propre.

Lire aussi :  Réussir sa pose de margelles de piscine : comment faire ?

Après cette étape, appliquez sur les murs une sous-couche. Cela est nécessaire pour avoir un rendu harmonieux et durable. Pour le faire, il suffit d’appliquer la peinture à l’aide d’une brosse à réchampir dans les angles et les contours. Sur des surfaces planes, utilisez un rouleau pour l’appliquer en faisant des passes verticales du haut vers le bas. Laissez sécher quelques minutes.

Vous pouvez ensuite préparer la peinture. Ouvrez le pot du produit. Avec une spatule, remuez-la correctement afin de bien l’homogénéiser. Vous pouvez maintenant l’appliquer sur vos murs. L’application de la peinture se fait de la même manière qu’avec la sous-couche.

La pose du carrelage au sol

La première étape consiste à préparer le sol. Ce dernier doit être propre, sec et parfaitement plane. Un ragréage peut être nécessaire. Après cela, faites le calepinage. Il s’agit du plan de pose à suivre pour positionner les carreaux au sol sans pour autant les coller. Cela vous permet de connaître les découpes et les ajustements à faire.

Ensuite, vous pouvez effectuer l’encollage. Pour y arriver, préparez le mortier-colle. Vous pouvez suivre les instructions du fabricant pour le faire. Posez le mortier-colle sur le sol sur 1 à 1,50 m² chaque fois. Pour une meilleure adhérence, créez des sillons à l’aide d’une spatule dentée. Après cela, commencez la pose du carrelage. Cette étape est très délicate. Pour la réussir, suivez minutieusement les lignes tracées lors du calepinage.

Posez chaque carreau et tapotez sa surface afin de le fixer correctement dans la colle. Une fois que la pose est terminée sur toute la surface à couvrir, attendez au moins une journée pour que le carrelage sèche. Enfin, réalisez les joints.

Lire aussi :  Sarking et toiture : quels sont ses avantages et inconvénients ?

Comments are closed.